Fromage frais à l’okara de cajou (+ 1L de lait de cajou)

Salut vous !

Ceux qui me connaissent savent que j’étais accro au fromage quand j’étais omni (comme beaucoup de gens en fait). C’est d’ailleurs le dernier produit d’origine animale qui a quitté ma maison.. Il m’a fallu du temps avant de réussir à abandonner le parmesan au lait de vache sur les pâtes par exemple, ou ma tartine de fromage du soir..
Les fromages végétaux m’ont beaucoup aidée à m’en passer. Aujourd’hui, je fais régulièrement du parmesan végane (recette de Marie Laforet) ou du parmesan « du pauvre » (que je faisais déjà avant de temps en temps. En Italie, le parmesan du pauvre, c’est de la chapelure dorée dans de l’huile d’olive, et c’est très bon !), ou du fromage crémeux de cajou (recettes de Marie Laforet ou d’Antigone XXI).

Aujourd’hui, j’ai fait du lait de cajou. D’habitude je fais un mix cajou/amande/noisettes sauf que là je n’avais que de la cajou à disposition.
Dans les recettes de lait de cajou que l’on trouve ici et là, je vois que les gens ne le filtrent pas pour la bonne raison que les noix de cajou qui ont trempés dans l’eau sont très tendres et du coup elles se mixent bien. Perso, je filtre quand même car j’ai envie d’être sûre qu’il n’y aura aucun grumeaux et aussi surtout par habitude ! Bref, tout ça pour dire que j’ai donc obtenu de l’okara (c’est comme ça que l’on appelle le résidu que l’on obtient lorsque l’on fait son lait végétal) de cajou, et une idée m’est venue tout naturellement. En faire du fromage !!

Je n’ai trouvé aucune recette existante de fromage à base d’okara de cajou, donc j’ai imaginé celle-ci :

 

Ingrédients :

  • 120g + 100g de noix cajou
  • 1L d’eau
  • 1 CS de sirop d’agave ou de sirop d’érable (pour le lait)
  • 1,5 CS de levure maltée
  • 1 CC de sel
  • 1/2 CC d’oignon en poudre et/ou..
  • .. 1/2 CC d’ail en poudre
  • Un trait de vinaigre de cidre

 

Préparation :

  • On fait tremper séparément les deux parts de noix de cajou pendant quelques heures (3h minimum, une nuit étant l’idéal pour bien les attendrir)

Pour le lait :

  • Après avoir rincer les 120g, on les mixe dans 1L d’eau pour faire le lait. Que l’on filtrera ensuite pour obtenir l’okara de cajou.
  • On met son lait en bouteille avec le sirop d’agave ou d’érable pour l’adoucir (dans le lait de vache, le « sucre » naturellement présent est le…. lactose..)

Pour le fromage :

  • Vient le tour des 100g, que l’on rince aussi, et qu’on l’on met dans le mixeur avec l’okara et tous le reste des ingrédients !
  • Une fois le mélange homogène, on peut transférer le fromage dans un bocal et le conserver au frigo (ou le dévorer de suite !!)

Je trouve que l’okara donne une texture vraiment plus légère au fromage et c’est vraiment agréable !! D’ailleurs bébé cobaye a confirmé et a voulu le dévorer à la cuillère ! Heureusement j’ai pu en sauver un peu pour les photos (et pour papa cobaye accessoirement) !! Papa cobaye vient de rentrer et le trouve très bon et plus léger que d’habitude lui aussi !

DSC_0584

J’adore mettre de la confiture de figue sur mes tartines de fromage.. Je n’en avais plus, alors j’ai testé avec de la confiture de fraise 100% fruits, et c’est très bon aussi !

Le lait et le fromage se conservent au frais pour 3 jours, voire plus. A consommer rapidement quand même (mais ça ne dépasse jamais ce délai chez nous !)

Bon app’ !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s